Les maladies de la vigne

maladies de la vigneTout bon passionné du vin qui se respecte a déjà entendu parlé du Phyloxéra (un puceron qui se plait à affaiblir la vigne et qui a ravagé le vignoble français à partir de 1863), ce ravageur venu des Etats-Unis n’est hélas à ce jour pas le seul danger que la vigne a connu. Des champignons d’origines américaines tels que l’Oïdium et le Mildiou on fait partie de ces fléaux qui attaquèrent la vigne de toutes parts. A ce jour la cicacelle est certainement le danger de la vigne actuelle.

Historique des maladies de la vigne

  • 1847 les vignes européennes voient apparaître l’Oïdium. Ce champignon se développe à la surface des feuilles et des grappes en les recouvrant d’un poussière grise. Les grappes se dessèchent ou sont attaquées par la pourriture grise. La première solution trouvé pour empêcher se fléau de s’attaquer à la vigne a été le poudrage de soufre, mais depuis d’autres produits ont organiques ont été développés.
  • 1878 le Mildiou sous la forme d’un champignon apparait au sein des vignobles dotés d’un climat chaud et humide en laissant sur les feuilles et les grappes une poussière blanche. Vivant à l’intérieur du tissu végétal, il peut apparaître dès la période de débourrement. Le remède miracle à ce champignon a été trouvé dès 1855 à travers un mélange de sulfate de cuivre et de chaux que l’on appela la bouillie bordelaise. Aujourd’hui nous subissons les retombés de cette solution miracle, puisque les sols ayant traités régulièrement la vigne à l’aide de bouillie bordelaise sont désormais chargés de cuivre.
  • 1863 Cette année là des souches issues du vignoble de la vallée du Rhône s’affaiblissent puis meurent. Ca ne sera que quelques années plus tard que l’on découvrira que ce fléau qui ravagera en quelques années tout le vignoble est un puceron qui s’attaque directement au racines de la vigne et qui répondra au nom de Phyloxera. Le Phyloxera a épargné les zones de sols sableux. Suite à de nombreuses tentatives pour éradiquer ce puceron, la plus efficace apparait dans les années 1880: le porte greffe. Des pieds de vignes américains font désormais office de porte greffe car ces derniers sont résistants au Phyloxéra.
  • Demain Les vignerons sont sur leurs gardes concernant un fléau déjà responsable de lourds dégâts aux Etats-Unis: la Cicacelle. Cette sorte de petite cigale originaire d’Amérique attaque les feuilles et provoque des nécroses ou sous une autre forme véhicule un virus d’une maladie dégénérescente: la flavescence dorée.

Elles sont combattues par des insecticides mais également en détruisant leurs oeufs.

En France le climat méditerranéen représente un climat très favorable à son développement, c’est pourquoi son évolution est surveillée de très près.